bandeau cartolis
espaceur
espaceur
Sommaire exposition
L'age d'or
La correspondance
La Bretagne
Le Morbihan
L'image mise en scène
Les illustrateurs
Les cartes fantaisies
Nouvelles tendances
Le coin multimedia
La carte, objet scientifique
La collection
La cartophilie


84269 cartes CLIQUEZ ICI !
Flux actualité
   Votre adresse mail
   Votre mot de passe
Exposition permanente

LE CARTOPOLE

Il est la vitrine grand public du Conservatoire Régional de la Carte Postale.
La mise en scène du Cartopole (réalisée par Musenscène) restitue l'ambiance d'un village au début du XXème siècle. On y découvre le monde de la carte postale et la Bretagne traditionnelle. Vous trouverez ci-dessous un résumé de chacune des étapes permettant de mieux connaître ce petit morceau de carton voyageur.

Pédagogique, pratique et ludique, le Cartopole vous propose un voyage passionnant à travers le temps, que vous pourrez organiser à votre guise.

Renseignements ( horaires, tarifs... )



L'AGE D'OR

L'invention de la carte postale à la fin du XIXème est un véritable événement.






Elle est aussi l'objet de querelles et polémiques


La période 1900-1920 est considérée comme l'Age d'Or de la carte postale. Elle connaît un développement très important lié à plusieurs facteurs :

- L'impulsion de l'Administration :

Celle-ci en donnant un tarif réduit aux cartes postales va permettre même aux plus modestes d'envoyer des nouvelles. Cet engouement pour les cartes postales est d'autant plus fort que depuis la loi Jules FERRY [1881-82] l'alphabétisation est en progression. Les personnes en âge d'écrire des cartes postales ont toutes connu l'école obligatoire.



LA CORRESPONDANCE
Le dos des cartes postales peut se révéler aussi intéressant que l'illustration.



























LA BRETAGNE
Un diaporama (fondu-enchainé sonore de 18mn dans une petite salle spécialisée) présente quelques aspects de la vie au début du siècle :
























Agriculture, traditions, métiers, monde maritime, fêtes, vie domestique...

























personnages pittoresques

























transports et bien d'autres thèmes plus étonnants les uns que les autres !...



LE MORBIHAN
Le Cartopole se situe dans ce département, il est alors logique de consacrer une place de choix aux cartes originaires de ce département français le seul à posséder un nom dans une autre langue !

Présentation des thèmes de prédilection dans une région au riche passé :
















mégalithes




















Plages


















Costumes



LA MISE EN SCENE
La carte postale n'évite pas le "cliché" . L'image cache parfois le message et peut être l'objet d'une mise en scène tantôt grossière tantôt subtile.

Quelques exemples de mise en scène :
La chanson du cidre

La visite des commères


Une bonne histoire ...



Fiançailles dans une ferme bretonne




LES ILLUSTRATEURS
La Bretagne a particulièrement tenté les peintres et illustrateurs. Un bel exemple avec Charles Homualk qui a parcouru la France entière (de la Bretagne à l'Alsace et du Pays Basque à la Corse, en passant par la Bourgogne).
Mathurin MEHEUT, Georges GEO-FOURRIER, Jean SCHERBECK et Paul FOUILLEN, par exemple, montrent que la carte postale n'est pas à considérer comme un genre mineur, puisqu'ils en ont tous réalisées de bien belles.




Charles HOMUALK de LILLE, né à Nantes en 1909, fier de ses origines bretonnes, est très imprégné de culture celtique. Après des études secondaires au lycée Clémenceau de Nantes, il entre à l'école des Beaux-Arts aux côtés de Xavier de LANGLAIS (1906-1975).

Son service militaire accompli, il travaille quelques temps dans la publicité. En 1933, la maison Artaud de Nantes, dirigée par Gabriel ARTAUD, lui passe une première commande de dessins pour illustrer une série de cartes postales.




Dès lors il en illustrera jusqu'en 1995. Des cartes humoristiques, qu'il ne signe pas, les considérant comme "alimentaires", aux cartes illustrant des légendes bretonnes qu'il affectionne tout particulièrement, Charles Homualk a tout représenté : paysages, scènes d'intérieur, danses, cérémonies religieuses, châteaux ou humbles demeures...
Il en réalisera plus de 2000 sur toute la France dans une collection désormais très célèbre : "en parcourant..." ( ici l'Alsace)






LES CARTES FANTAISIES
La grande variété des supports (bois, métal, tissu, liège...) n'a d'égal que celle des techniques à tirettes, optique, anamorphose, transparence...

Les cartes à système sont le témoignage de l'esprit d'une époque. Grâce à d'ingénieux dispositifs réalisés par une main d'oeuvre bon marché, il était possible d'animer des cartes. Elles ont été très prisées au début du siècle.

On peut citer plusieurs grandes catégories :

A tirette, à volet, dépliant ou rabat, à disque, à volets multiples, à calendrier, à surprises, à effets optiques, volumétrique, à sable, en anamorphose, à transparence, à mouiller, etc... Il faut cependant noter que les sujet mis en situation sont souvent d'un goût douteux.


Carte à tirette
(cliquer sur la carte)

En tournant la carte vous obtenez :

Cette carte a été éditée pendant la première guerre mondiale.



NOUVELLES TENDANCES
Les techniques évoluent. Après le déclin des années 30 à 70, un renouveau s'opère. Les éditeurs de cartes postales renouvellent la carte dès la fin des années 1970. Illustrateurs et photographes tentent de nouvelles expériences comme celle de l'Aventure Carto avec à sa tête le photographe Yvon Kervinio.



L'équipe du "Soldat Louis" de la SNCF prépare la coulée en acier de jonction de deux rails. Bannalec (29) septembre 1990 (photo Pierre Laversanne). 300 Ex.



LE COIN MULTIMEDIA
Trois micro-ordinateurs à disposition du public permettent de :
- consulter la base de données Cartolis en local, avec la possiblité (contrairement à ce qu'il est possible de faire sur Internet) de zoomer dans l'image pour voir jusqu'au plus petit détail.


Il est ainsi possible "d'entrer" dans la carte postale et de l'étudier en détail. Grâce au zoom : vous vous déplacez dans des images en haute définition, dépassant très largement la taille de l'écran, pour découvrir des détails parfois invisibles sur la carte postale d'origine, distinguer nettement les personnages, les batiments, les inscriptions...
L'impression phototypique utilisée à l'époque permet de procéder à de forts agrandissements sans percevoir d'altération.




LA CARTE POSTALE, OBJET SCIENTIFIQUE
Parfois seul témoin d'un passé oublié, elle permet de le retrouver et de le reconstituer. Ainsi en Bretagne ont été reconstitués des bateaux dont il ne subsistait plus que quelques épaves. Il en va de même pour l'architecture, les costumes, les activités humaines, etc...





LA COLLECTION
Près de 2.000 cartes postales extraites de la collection et régulièrement renouvelées sont consultables sur présentoirs.






LA CARTOPHILIE



La carte postale est un objet de collection. Découvrez : clubs, cote, sujets recherchés, marchands, ventes aux enchères et revues spécialisées...
Ici sur la carte postale (Aventure Carto) François Lollichon dans ses oeuvres, avant qu'il ne se mette lui aussi sur Internet ( cartobreizh.com) en plus des nombreux salons et brocantes qu'il fréquente comme marchands depuis plus de 30 ans ! Tout un univers !




Ci-dessous : Le N° 169 de CPC (Cartes Postales et Collections) en 1996 qui annonçait l'ouverture du Cartopole. Dans le numéro suivant un long article dithyrambique lui était consacré. Depuis, le Cartopole n'a pas faillit à sa mission, chaque année, les visiteurs cartophiles ou non viennent y passer entre une et deux heures (certains mordus y restent toute la journée ! )